BIE

han style

  • Gugak
  • Hanbok
  • Hanok
  • Hansik

Gugak (Musique Traditionnelle Coréenne)

La musique traditionnelle coréenne, chargée de sentiments historiques, reflétant les souffrances endurées par les coréens, a grandement influencé la musique populaire coréenne. Des troupes artistiques dites fusion ont récemment vu le jour dans un effort de faire revivre la musique traditionnelle coréenne. Ces groupes jouent de la musique « fusion » (mélange de tradition et modernité) mais aussi de la musique purement traditionnelle. Beaucoup ont essayé de mélanger style traditionnel et moderne. Un des exemples en vogue est le mélange musique traditionnelle et danse B-boy (break dance). Ces initiatives ont généralement été couronnées de succès.

La musique traditionnelle coréenne appréciée de la famille royale et des nobles étaient assez différente de celle appréciée par le peuple. Tandis que la musique des nobles dégageait un sentiment de calme et d'élégance, celle du peuple était plus rythmée et plus gaie, et rappelait les chansons que l'on chantait en travaillant. Cependant, les chansons traditionnelles les plus populaires, telles que la très fameuse Arirang, sont sentimentales et lentes, évocatrices du passé triste et traumatisant de la Corée.

[Types de Musique Traditionnelle et Exemples]

  • * “Sujecheon”, musique instrumentale jouée à la cour royale. Pour écouter : un exemple
  • * “Jeonpyehoemun”, pièce de musique jouée lors des événements prenant place à la cour royale. Pour écouter : un exemple
  • * “Ujosamsudaeyeop”, chansons poétiques des nobles et érudits. Pour : un exemple
  • * Morceau de gayageum , instrument à cordes souvent joué par les jeunes femmes nobles. Le gayageum faisait souvent partie de l'apprentissage culturel de ces dernières : un exemple

    * Source : Visitkorea

    print